Ma visite de Bellême

 

Attention : Bellême est loin d’être plat, il y aura des marches, des cailloux, des pentes raides.

 

Il faut environ 1 h 30 pour faire ce parcours sans se presser. Si vous venez chiner, un bon nombre de brocantes et décorations seront sur votre chemin.

Démarrons.

Vous sortez du Syndicat d’Initiative, prenez à gauche et longez le mini-golf. Vous noterez que les jeux ont comme thème le Perche.

P1010014.JPG
P1010016.JPG

Nous appelons ce lieu « Les Promenades » créé au 18ème siècle, lors de l’aménagement du boulevard qui évitait le passage par la rue Ville Close.

Juste après, sur la gauche, vous avez une superbe vue sur la campagne Bellêmoise, terrain de motocross et le golf.

P1010017.jpg

Traversez la rue au niveau de la chocolaterie qui mérite une visite gourmande et montez la ruelle de la rampe du château.

Prenez à gauche.

P1010018.JPG
P1010019.JPG

En haut, une jolie vue sur les toits de la ville, le château n’a pas été construit par hasard et domine vraiment la région.

P1010020.JPG

Faites le tour de la place de l’Europe en passant derrière la salle des fêtes (salle Philippe de Chennevières, ancienne halle aux blés construite en 1819) pour découvrir les seconds remparts qui protégeaient la partie haute du château.

P1010022.JPG

Tournez à droite rue du château, sur la gauche place Heim, et vous vous trouvez sur les remparts de la ville. 

Descendez le porche (porte Saint-Sauveur datée du 15ème siècle).

Sur votre gauche, une plaque raconte le siège et la prise de la ville par Saint Louis.

P1010023.JPG
P1010024.JPG

Descendez la place de la République, appelée aussi place de l’église ou du marché qui existe depuis le moyen âge. Si vous avez le temps, visitez l’église Saint-Sauveur ou cliquez sur le lien suivant :

P1010025.JPG

Juste derrière, dans la rue Coquetière au n°12, le presbytère du 16ème siècle avec ses balcons forgés.

P1010026.JPG

En bas de la place, tournez à gauche (place au Blé) et tout de suite après, à droite, derrière le café du Midi.

P1010027.jpg

Vous êtes dans une des plus vieilles rues de la ville (rue aux Gélines) qui doit son nom bien sûr aux volailles. Pour connaître les origines des noms des rues, cliquez ici :

P1010028.JPG

Celle-ci porte encore les traces de l’ancien éclairage avec cette petite porte donnant accès au gaz pour éclairer le réverbère de la rue.

P1010029.JPG

En bas de la rue, prenez à gauche rue d’Alençon qui s’appelait avant la révolution la rue Saint-Michel car elle menait au Mont-Saint-Michel. Cette rue possède beaucoup de maisons bourgeoises et d’hôtels particuliers : on peut juste visiter leurs magnifiques jardins lors des Journées du Patrimoine.

P1010030.JPG

L’école possède le même nom et si vous avez été élève ici, cliquez sur le lien, vous êtes peut-être dans une de ces classes.

P1010031.JPG
P1010032.JPG

Descendez la rue jusqu’au niveau de la pompe à eau qui desservait le quartier (l’eau dans les maisons étant arrivée qu’en 1932), tournez à gauche rue du Puits.

Montez l’escalier en face de vous ou le petit passage sur la gauche.

P1010033.JPG

Traversez la rue et prenez en face la rue des Quatre Vents.

P1010034.JPG

A la première intersection, prenez le chemin de gauche qui délimite le parc de Saint-Santin (première construction en 960, avant l’actuel Bellême, sur cette butte. La chapelle est le plus vieil édifice religieux du Perche) : il n’y avait qu’un château en bois et une chapelle en pierre. La visite n’est autorisée qu’aux Journées du Patrimoine.

P1010035.JPG

Pour voir des images de Saint-Santin, cliquez sur le lien :

Remontez sur la ville en passant sous le pont de la Croix Blanche construit en 1830. Dans le haut de la rue, tournez tout de suite à droite, puis à gauche rue de la Croix d’Or. Vous pouvez faire une pause dans le square Simone Veil et visitez juste en face la savonnerie.

P1010044.JPG

Montez jusqu’en haut de l’impasse où vous apercevrez les remparts et une tour du porche.

Prenez la petite ruelle au bout de l'impasse sur la gauche qui ressort place de la République.

P1010001.JPG

Allez tout droit en passant devant la mairie construite en 1582 et agrandie en 1782, descendez les quelques marches pour vous trouver sur la place Liégeard : c’était autrefois la place Royale où on exécutait toutes les sentences de justice.

P1010002.JPG

Visite de la mairie :

P1010004.JPG

Prenez à droite rue Besnardière, puis encore à droite rue Hautguinière. Passez sous l’immeuble à droite un peu plus haut.

P1010005.JPG

1

P1010006.JPG

2

P1010007.JPG

 3

Vous êtes ruelle du Fossé de l’Horloge dans les anciennes douves du château. Vous pouvez entrevoir la tour de l’horloge sur la gauche, tour de fortification : elle permettait de surveiller la route de Mortagne-au- Perche. Avant la construction de ce grand mur le long de la ruelle, vous auriez pu voir ceci :

P1010008.JPG
01.jpg
02.jpg

Selon la saison profitez-en pour respirer le parfum des roses, chèvrefeuilles et jasmins sur le petit jardin en contre-bas.

Continuez dans la ruelle, attention le passage est très bas.

P1010010.JPG

Vous débouchez une fois de plus sur la place de la République, prenez à gauche et remontez le porche.

P1010011.JPG

Allez tout droit rue Ville Close. Dès le 16ème siècle, de nombreuses familles nobles firent construire des hôtels particuliers. On y trouve aussi une ancienne poste et une ancienne gendarmerie. L’hôtel de Fontenay, aussi appelé la Maison du Gouverneur, fait partie des plus belles façades de la rue.

P1010012.JPG
P1010013.JPG

En bas de la rue, sur votre droite, vous avez la statue de Colin Maillard, statue offerte par le sculpteur Leharivel-Durocher pour Philippe de Chennevières qui en fit don à la ville. Les rumeurs disent qu’il voulait se moquer des Bellêmois qui refusaient le progrès.

P1010014.JPG

Continuez vers le centre-ville (rue Boucicaut et place de la Liberté).

Restez sur le même trottoir jusqu’au Carrefour Market.

P1010015.JPG

Traversez les deux rues pour vous trouver au pied de la Chapelle de l’Hôpital.

Vous pouvez la visiter, sinon cliquez sur le lien :

Reprenez vers le centre-ville, restez sur ce trottoir.

Vous passerez devant l’hôpital construit entre 1863 et 1865, l’école publique construite en 1887. Si vous avez été dans cette école, cliquez sur le lien, vous vous retrouverez sûrement dans une des photos de classe :

Puis dans la rue du Cimetière.

P1010018.JPG

A votre gauche la perception et le bureau de poste, vous êtes arrivés sur la place Boucicaut. A droite la maison de naissance d’Aristide Boucicaut, l’inventeur du commerce moderne. Pour en savoir plus cliquez sur le lien :

Faites le tour de la place et descendez en direction du cimetière.

P1010019.JPG

En dessous du Crédit Agricole, descendez les quelques marches pour traverser le parc de Vigan.

P1010020.JPG
P1010021.JPG

A la sortie, prenez à droite pour remonter sur le boulevard Bansard des Bois.

P1010023.JPG

Au bout de la rue, le Relais Saint Louis, ancien relais pour calèches.

2.jpg

Traversez la route, vous êtes devant les douves du château, appelées aussi l’abreuvoir car il fut longtemps l’abreuvoir des chevaux. Sur votre droite, au-dessus des douves, l’Hôtel Bansard des Bois construit entre 1769 et 1787.

1.jpg

Voilà, vous avez fini « ma visite de Bellême ».

En faisant ce tour, vous avez pu voir de nombreux commerces de tous genres, Bellême étant une petite ville très active. De nombreuses expositions sont visibles toute l’année, sans parler des Journées Mycologiques en octobre et le mois magique : décembre, avec ses illuminations et animations.

Cliquez ici :

Si vous aimez l’histoire, je vous conseillerais le livre : Les Chroniques de Bellême par Bellême Patrimoine, édition Angoulevent.

Si vous êtes intéressé par notre patois, le livre : 50 semaines du Père La Bricole, édition : Le Perche et L’Etrave.

Pour plus de livres sur la région, cliquez ici :